Asphyxie salutaire

Publié le par anima

Asphyxie salutaire

Quand la technologie de motion capture n'est pas utilisée pour singer bêtement la réalité, on obtient des résultats au-delà de l'imaginable. Le projet expérimental mené par les deux artistes pluridisciplinaires Maria Takeuchi et Frederico Phillips laisse entrevoir un avenir radieux pour une approche plus intuitive et créative de l'exploration du mouvement, décontextualisé et transcendé, pour le seul plaisir des yeux. Et des oreilles, puisque dans le cas du projet AsPhysXiA, la musique est directement indexée sur les mouvements et leur interprétation numérique.

> Visionner Asphyxia
> et son making of

Commenter cet article