Bas-relief du temple de Ramsès II à Abou Simbel (Egypte)

Publié le par anima

abousimbel ramses

Crédit photographique : JC Perrier - Abou Simbel 2000


 

La posture est singulièrement dynamique bien qu'elle reprenne la plupart des canons graphiques de l'art classique du bas-relief de l’Égypte pharaonique des XIVe/XIIesiècles avant JC. Cette représentation géante de Ramsès II victorieux des hittites à Qadesh (-1274) est d'abord un remarquable exemple de propagande idéologique de part la différence symbolique des proportions des personnages qui la composent. Le pharaon écrase non seulement ses ennemis (comme il écrase le visiteur du temple que ce bas-relief surplombe) mais il les surclasse par sa stature colossale. Un détail original accroche spontanément le spectateur, la position de la jambe subtilement levée du pharaon. La précision de la position choisie par l'artiste atteste d'une volonté évidente d'appuyer le mouvement du dominateur tout en le figeant dans un instant potentiellement capté sur le vif. Contrairement à l'immobilité et au systématisme des représentations peintes ou gravées de l’Égypte antique, celle-ci enseigne au dessinateur qu'il suffit souvent d'un rien, restitution d'une observation scrupuleuse du réel, pour dire ce qui ne peut être entendu.

 

Commenter cet article