C'est con une foule qui panique

Publié le par anima

myarmy_crowd_maya.jpg

©  Dave Fothergill - Tous droits réservés

Certains tests conçus par les infographistes qui manipulent les plug-ins de gestion de foules (Myarmy sous Maya, par exemple) renvoient l'image parfaitement risible, et néanmoins pathétique, des paniques collectives. Lesquelles, pour peu qu'on soit capable de prendre un minimum d'élévation, se résument à des tas grouillants aux comportements improbables
.
Depuis un moment déjà, les super-productions cinématographiques utilisent les propriétés phénoménales de ces logiciels d'animation numérique pour simuler scènes de bataille et autres mouvements massifs de population en proie à des événements cataclysmiques.
L'effet est toujours très spectaculaire mais il n'interroge finalement que très peu sur la stupidité d'une masse totalement débridée.
Dave Fothergill, dont la démonstration est citée ici en référence, en affublant ses personnages modélisés de la panoplie des ultra-supporters de football, le fait - intentionnellement ou pas - en 40 secondes.


> "Je suis tombé et je ne peux plus me relever" de Dave Fothergill

> D'autres foules imbéciles par Fati çakir

Commenter cet article