L'art de Mon voisin Totoro

Publié le par anima

artof_totoro.jpg

© Glénat / Nibariki G - Tous droits réservés


Art book dédié au film de Hayao Miyazaki

Glénat, 2013

175 pages

ISBN : 978 2 7234 9739 8

 

Sommaire :

1. Croquis préparatoires

2. L'art du film d'animation
> esquisses, image-boards, photogrammes, décors

3. Techniques d'animation

4. Reportage sur la fabrication du film
> "Masaaki Nomura en reportage chez Ghibli" (Animage, 1987)

 

Pour la première fois un éditeur français traduit et publie la presque-exacte reproduction de la version originale d'un art-book de la collection des films du studio Ghibli, laquelle ne connaît pas franchement d'équivalence dans cette catégorie de littérature, tant dans sa richesse iconographique que dans sa qualité d'impression.
Les plus avisés d'entre vous se souviennent probablement de la tentative du feu-éditeur Dreamland lors de la sortie française de Princesse Mononoke (2000) qui avait déçu plus d'un fan par son approche éditoriale bâclée. Aussi n'espérait-on plus lire un jour en langue nationale la prose de Miyazaki en personne, expliquant le virage de son cinéma dans l'interview accordée au magazine Animage quelques mois avant la sortie japonaise du long métrage qui ferait de lui la figure emblématique que l'on sait.

C'est donc Glénat qui s'y est collé avec les honneurs et les moyens (peut-être pour faire oublier leur précédente publication dédiée à Porco Rosso en 1995 ?), offrant ainsi accès aux publics francophones à une part non négligeable d'un artisanat artistique aussi singulier qu'universel.
On insiste trop peu à mon goût sur la valeur pédagogique formidable de ce type d'ouvrage longtemps cantonné aux bibliothèques fétichistes des fanatiques de tout ce qui touche de près ou de loin à la culture "japoniaise". Car plus que l'exposition didactique d'un savoir-faire, à la fois inégalé et considéré par beaucoup au Japon comme "résiduel d'une arrière-garde réac' ", les innombrables images issues de la production de Mon voisin Totoro, montrent les hésitations, les détours, les renoncements, l'exigence, le perfectionnisme modeste, l'intégrité d'une démarche qui ne cherche pas à impressionner, qui magnifie à tous les niveaux l'imaginaire de l'enfance.

Commenter cet article