L'ordre ethnocentré de Kells

Publié le par anima

brendan.jpg
Plan extrait du film : Brendan and the secret of Kells
Réalisé par : Tomm Moore
Irlande, France, Belgique / 2009


Deux visions du monde s'affrontent tout au long du premier long métrage de Tomm Moore. Le character design des protagonistes du récit, certains décors, quand ce ne sont pas les compositions scéniques, jouent d'ailleurs avec la dichotomie symbolique entre les arcs romans et les ogives gothiques de manière un peu trop systématisée à mon goût. Le superbe plan ci-dessus surligne habilement l'idéologie de la suprématie lumineuse contre celle de l'humilité ténébreuse. Mais il faut reconnaître néanmoins à Tomm Moore (aidé par Rémi Chayé) une approche de la mise en scène à la fois classique et innovante grâce à un sens de la géométrisation poussé à son paroxysme qui aura largement contribué à la réussite narrative du film et à son excellente réception par les publics du monde entier.

En optant pour une abolition quasi-totale de la perspective à point de fuite pour se rapprocher de l'esthétique moyenâgeuse, convoquant au passage une représentation simplifiée et ethnocentrée du monde, et l'idéologie sécuritaire qui en découle, Tomm Moore démontre sans moralisme, et autre facilité courante dans le registre des longs métrages pour enfant, la vanité du dogmatisme identitaire, dont l'instrumentalisation du passé demeure la meilleure arme.


Une image ricochet
al idrisi map
Ancienne carte extraite du livre "Amusement pour qui désire parcourir les différentes parties du monde" (1154, Sicile), copie de
Alî ibn Hasan al-Hûfî al-Qâsimî (1456, Le Caire)  "A"muement pour qui désire parcourir les différentes parties du monde

Publié dans Instants de grâce

Commenter cet article