Le tribut de Saint Pierre

Publié le par anima

tribut_saint_pierre_masaccio.jpg

 

 

Le maître italien Masaccio réalise en 1426-1427 la fresque intitulée "Le tribut de Saint Pierre" décrivant l'arrivée de Jésus et de ses potes à Capharnaüm, selon l’Évangile de Matthieu.

Cette œuvre est l'un des rares exemples dans la peinture occidentale de l'utilisation du procédé polychronique (plusieurs temporalités dans une même image). Saint Pierre y figure à trois reprises : au fond à gauche, au centre à côté du Christ, à droite, payant le tribut.

Plaçons devant notre regard le prisme du langage cinématographique de l'animation et nous détectons immédiatement un décor (arrière et premier plan, overlay), des personnages principaux et secondaires (passifs et actifs), et les trois "poses-clés" d'un mouvement global que quelques dessins intermédiaires suffiraient à compléter pour appréhender l'ensemble vivant de ce plan fixe.

Cette peinture visionnaire de plus de cinq mètres de largeur est visible à Florence, dans la Chapelle Brancacci Santa Maria del Carmine.

Commenter cet article