The art of Ponyo

Publié le par anima

artof_ponyo.jpg

© Viz Media - Nibariki - GNDHDDT - Tous droits réservés


Art book dédié au long métrage de Hayao Miyazaki

Viz Media, 2013

195 pages

ISBN : 978-1-4215-6602-3

 

Sommaire :

1. Synopsis et bio-express de Hayao Miyazaki

2. Introduction

3. Interview de Katsuya Kondo (superviseur de l'animation)
4. Interview de Noboru Yoshida (directeur artistique)
5. Planches d'image-boards, de croquis divers, recherches de décor, extraits du e-konte (storyboard), planche de modèle et photogrammes extraits du film.
6. Interview de Michiyo Yasuda, chef coloriste
7. Interview de Atsushi Okui, directeur de l'imagerie numérique
8. Dialogues complets du film
9. Générique intégral du film


Comme d'habitude avec les art-books de Ghibli (l'éditeur américain reprend strictement le contenu de la version japonaise), la charte iconographique suffit à elle seule pour appréhender le savoir-faire et l'exigence artistique mis en œuvre pour donner corps à l'imaginaire foisonnant de Hayao Miyazaki. La plupart des dessins reproduits ici sont d'ailleurs de sa main, dont les plus fins observateurs remarqueront la sensible dégradation de précision du trait, laquelle ne l'a en rien empêché de réaliser son plus beau long métrage cinq ans plus tard, mais bon.
Cependant, la version anglaise des différents interviews que contient cet ouvrage offre l'opportunité de saisir les propos des artistes moins connus sans lesquels les aquarelles miyazakiennes resteraient à l'état d'esquisses.
Et parmi ces collaborateurs talentueux, relevons notamment celle qui suit le cinéaste depuis la Toei Dôga, où elle fut l'une des premières employées en 1958, Michiyo Yasuda.
En attendant qu'un jour béni, un éditeur occidental ait la bonne idée de traduire le livre* consacré à sa carrière impressionnante et à son métier, médiatiquement reléguée au second plan quand d'elle dépend l'adhésion à l'esthétique entière d'un film de dessins animés, sa parole ici retranscrite est aussi rare que
précieuse.
Autrement dit, la palette colorimétrique flamboyante des films de Ghibli, c'est elle.
Le traitement remarquable des environnements aquatiques de Ponyo, c'est elle.

* "L'artisan-coloriste de l'animation" de
Yasuko Shibaguchi (Tokuma Shoten, 1997) 

 

Commenter cet article